› Sport

CONFÉRENCE DE PRESSE DE YÉKINI : Le « Roi » sort de sa réserve et met les point sur les « i » !

Publié le 12 août 2011 à 08h00

Il se nichait dans son trône depuis sa belle victoire sur le B52 de Mbour. Où il recevait des pierres en plein crâne lancées par ses détracteurs et ses potentiels adversaires dont celui en « pôle position », Balla Gaye 2, un des accusateurs indirects au lendemain de son succès sur sa « référence », Tyson. Après avoir accumulé frustrations, envie d’évoquer sa prochaine saison, et sollicitation des promoteurs, le roi sort de sa réserve et parle. Une sortie médiatique « nécessaire », pour évacuer, préciser, surtout par rapport à la déclaration de Balla Gaye 2. Tout cela dans un langage de vérité, sur fond d’avertissement et menace.

Yakhya a pris sa défense face à « des accusations » dont il a fait l’objet au lendemain du combat de lute entre Mouhamed Ndao Tyson et Balla Gaye 2. Le « Lion » de Guédiawaye, sans citer directement de nom, disait qu’il ya « un lutteur qui, à chacun de ses combats contre Balla Bèye 2, Modou Lo, et Tyson, aidait ses adversaires mystiquement ». Et pour les amateurs, ses propos étaient destinés au Roi des arènes. Se sentant vexé et visé, ce dernier sort de son trône et livre un message chaud à ses accusateurs. « Je n’ai jamais aidé de lutteur n’appartenant pas à mon écurie », déclare le Chempion du cinquantenaire sénégalais, avouant que le marabout qui a été dans le « Thioumboukaye » de Tyson lors de son dernier combat, l’assistait aussi. « Ce marabout, c’est Albert (un de ses collaborateurs dans le domaine mystique). Mais qui me connaît, sait que je ne partage mes marabouts avec personne. Et celui dont on parle, désormais, ne fera plus partie des miens ». Yakhya Diop n’a pas fait cette sortie médiatique seulement pour récuser ces accusations. Mais aussi, pour déclarer la guerre à ses adversaires. Car, ajoutera le Roi, clairement, dans la langue de Kotch Barma : « À partir d’aujourd’hui, Fou Diamou xéyé woul, dana fa Gonté ». Cela faisant allusion aux « menaces » des marabouts du fils de Double Less, qui ont effectué une sortie dans le journal L’Obs, à la veille du combat Balla-Tyson. « Ils se sont trompés. Je dis à ses marabouts que je m’appelle Yakhya Diop si besoin en est », tonne le roi dont le titre a été contesté par le tombeur du patron de la génération Boul Falé, et incarne une forte résistance mystique dans une parfaite assurance. Balla se dit « Roi des arènes », et Yakhya le lui concède en exhortant : « Appelez le, « roi » des arènes. Moi, je suis le khalife de tous les lutteurs de l’arène sénégalaise. Il faut l’appeler « roi » jusqu’au jour de notre (éventuelle) confrontation ». Pour l’enfant de Bassoul, « il n’y a de différence entre lutter avec Balla Gaye et lutter avec Yaou Dial. Je suis fin prêt d’en découdre avec lui. Ne dit-on pas que c’est le challenger actuel ? Je suis prêt. Une éventuelle victoire sur Balla Gaye 2 ne serait pas capitale. Par contre, si lui me bat, ce serait un énorme événement. S’il y a quelqu’un qui perd, si on ne lutte, c’est lui. Mais, il dit qu’il n’est pas encore prêt. Et je ne peux l’attendre… ». Le champion de mettre ensuite en garde ses détracteurs : « J’ai vu quand Balla a terrassé Tyson, beaucoup s’exciter et s’embarquer dans la parlotte. Mais qu’ils sachent une chose : ils n’ont pas un lutteur qui peut me terrasser ». (Y compris Balla, qui serait en pôle position).

Tyson m’a surpris

Très en verve, Yékini poursuit, dans une dynamique de charger tout ce qui ont tenu des propos pas « catholique » à son endroit. Ainsi, le géant de l’écurie Ndakarou, qui avoue être touché par les propos de Balla Gaye, ferme le chapitre du lutteur de Guédiawaye, et ouvre celui de la génération Boul falé dont la tête de file l’a beaucoup « surpris ». « Lui doit revoir sa copie. On ne le reconnaît plus. Qu’il reconnaisse qu’il est tombé. Ce qu’il fait, c’est de la jalousie », raille-t-il, en le prévenant de faire attention. Réitérant qu’il ne croit pas à la défaite, il déplore : « Il m’a surpris ». Pour rappel, Mouhamed Ndao Tyson avait dit sur le plateau de la Rts, lors de son dernier face-à-face (après le combat contre Balla Gaye). Que même Yahya Diop Yékini est une fois tombé dans l’arène, même si c’est un combat de lutte traditionnelle. Il disait cela en s’expliquant sur sa défaite contre Balla Gaye 2. « Modou Lo, mon frère, Ness, mon ami… »

Dans la ligne de mire de celui qui trône au sommet de l’arène, le lutteur le plus populaire et celui de Lansar n’y figurent. Le champion de l’écurie Rock Eenrgie et le vainqueur de Papa Sow ne lutteront jamais contre le Roi des arènes. La cause, la fraternité et l’amitié. « Modou est mon frère. Il l’a voulu ainsi. Il a dit à tout le monde qu’il préfère que je lui prodigue des conseils que de m’affronter. S’il me sollicite sur des choses que je peux faire, je l’aiderais », évoque-t-il. Avant de préciser : « Mais je ne je ne ferais rien mystiquement pour lui. En ce qui concerne Ness, Yékini lui voue beaucoup d’estime. Il soulignera : « C’est mon ami, et c’est très sincère en lui. Il me l’a montré… ». Aussi, promet-il de l’assister dans ces prochains combats. « Je l’aiderai quand il aura un combat. Et je lui rendrai visite durant ce mois de ramadan », a-t-il conclu.

Amadou Ahmeth Seck

Prévision Météo Dakar
Mercredi
27 août
Inconnu
Inconnu

Max  26°C
Min  26°C
  • Vent
    N/D km/h
  • Risque de precip.
    0%
Jeudi
28 août
Soleil et nuages épars
Soleil et nuages épars

Max  27°C
Min  26°C
  • Vent
    22 km/h
  • Risque de precip.
    10%
Vendredi
29 août
Soleil et nuages épars
Soleil et nuages épars

Max  27°C
Min  26°C
  • Vent
    24 km/h
  • Risque de precip.
    20%
Samedi
30 août
Soleil et nuages épars
Soleil et nuages épars

Max  27°C
Min  26°C
  • Vent
    16 km/h
  • Risque de precip.
    10%